Jeanne d'Arc

Publié le par Blanche

- Ma chère Marguerite, ne m'attends plus. Je ne reviendrais pas.... Tombée à Orléans, un boulet au visage... Sèche tes larmes. Avec Jeanne tu as vaincu le feu par le feu... Petite salamandre, tu vas revivre...

Soudain, l'enfant s'arrêta de lire. Son attention était attirée par la lance. Son regard ébloui était comme irradié par l'éclat d'une exhortation écrite en lettres de feu sur un médaillon dans la garde de métal, sous la figure qu'il reconnût, de l'Archange St Michel terrassant un dragon. Lentement, il devina l'infini portée des mots qu'il n'osait prononcer.

- Jeanne. Jeanne la Lorraine ! Va, fille de feu ! Va vers ce brasier où se consume d'une même flamme, le corps de toutes les chevaleries. Va, fille de France

Le Secret de la Lance - Puy du Fou

Jeanne d'Arc

Je voulais commencer ce billet par cette citation du Puy du Fou, extraite du spectacle Le secret de la Lance. Un spectacle que j'aime beaucoup qui me touche particulièrement avec son début et ce texte.

Quoi de mieux que cela pour commencer ce petit billet sur Jeanne d'Arc. Je vous exposerai ic la verions "courte" (très courte) de sa biographie. A la fin de ce billet, vous trouverez un lien vers un site plus complet que je ne le suis, ainsi que celui d'un livre à lire à mon avis sur le sujet.

                                                                               

Jeanne naquit le 6 janvier 1412 à Domrémy en Lorraine dans une famille unie comportant cinq enfants. Elle grandit alors que la France sombre dans la 2nde guerre de Cent Ans.

Jeanne, très pieuse, se rend à l'église tout les dimanche. 

Elle a 13 ans lorsque les voix qu’elle entend (celles de Saint Michel, Sainte Marguerite et Sainte Catherine) lui disent d’aller sauver la France des Anglais et de faire couronner Charles VII.

Dès lors elle ne désire plus que se rendre auprès du Dauphin à Chinon. Crédible, elle se fait aider par Baudricourt qui lui confie quelques hommes pour l’escorter durant un long voyage très mouvementé, entre le 23 février et le 6 mars 1429.

En mai 1429, elle force les Anglais à lever le siège d'Orléans, qui avait commencé le 12 octobre de l’année précédente.

Le 17 juillet 1429, Charles VII est sacré et couronné dans la cathédrale de Reims.

Capturée le 24 mai 1430 par les hommes du duc de Bourgogne à Compiègne, elle est livrée aux Anglais qui la font juger par un tribunal ecclésiastique à Rouen pour sorcellerie et hérésie. A la suite d’un long procès d’environ 3 mois, Jeanne d’Arc est condamnée à être brûlée vive.

Elle meurt le 30 mai 1431. Jeanne d'Arc ne deviendra la sainte nationale de la France qu'après la défaite de 1870.

Elle sera béatifiée par Pie X le 18 avril 1909. En 1456, elle est réhabilitée. Elle est béatifiée en 1909 et canonisée en 1920.

                                                                               

Cette première approche est très très rapide et il y a beaucoup à dire sur cette femme hors normes.

Je vous invite à lire la biographie suivante :

Je vous invite également à lire le livre de Philippe de Villiers sur Jeanne d'Arc. C'est un roman vraiment très bien écrit. Loin d'une polémique sur l'auteur (je n'en souffrirai aucune dans les commentaire), c'est une biographie romancée qui rend la lecture vraiment très agréable. Il est donc à lire d'urgence.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article