Les oiseaux de proie dans la chasse au Moyen Age

Publié le par Blanche

 

buse.de.harris.jmpe.1g.jpg

 

Certains le savent, d'autre l'ignorent, j'ai une véritable passion, un amour sans borne pour les oiseaux de proie, les rapaces (les buses notamment et surtout les buses de Harris... mais ce n'est pas le propos). Trop souvent détestés les rapaces et autres charognards ne sont vu que comme des tueurs ou mangeurs de cadavre. Qui, autour de vous, aime les vautours ?

 

Pourtant, au moyen âge, ces oiseaux (je ne parle ici que des rapaces dit oiseaux de proie) sont des biens précieux que les seigneurs chérissent et utilisent pour la chasse.
Je vous propose ici un extrait du livre de Jean Verdon "S'amuser au Moyen Age" qui vous expliquera mieux que moi ce qu'il en est.

 

          La chasse ce n’est pas seulement la vénerie, c’est aussi la volerie, et dans ce cas l’animal qui occupe le devant de la scène est l’oiseau de proie. Cette chasse au faucon, fort peu pratiqué dans l’antiquité classique, est un sport très prisé en Gaule au V°siècle. […]

 

          Des descriptions plus précises d’oiseaux de chasse sont fournies par les traités des XIII° et XIV° siècles. En ce qui concerne les oiseaux de haut vol on dresse pour la chasse six espèces de faucons : le pèlerin, le gerfaut, le sacre, le lanier et les oiseaux de petite taille, l’émerillon et le hobereau. Le pèlerin est le faucon le plus utilisé au MOyen Age. Les oiseaux de bas-vol comprennent les autours et les éperviers. […] Les textes occitans indiquent que les rapaces de haut-vol sont utilisées plus fréquemment que ceux de haut vol dans la France du Midi.

 

          La valeur des oiseaux de chasse est en fonction non seulement de leur espèce, mais aussi de leur degré d’entrainement. L’empereur Frédéric II donne une liste très complète des instruments destinés à leur dressage et à leur entretien. Il distingue les objets qui servent à maintenir captifs les oiseaux de proie, à savoir les gets, les longes et les sièges ; ceux qui permettaient de les apprivoiser et de leur apprendre à quitter le poing et à y revenir ; enfin ceux qui servent à la chasse, c'est-à-dire les clochettes et les gants.

          Le dressage comporte un certain nombre d’opérations, assez fréquemment cruelle. […] Pour le dressage proprement dit on accoutume l’animal à être porté, à obéir au fauconnier, a attraper des proies ; a cette fin, on emploie le leurre, c'est-à-dire une sorte d’oiseau de cuir ou de drap fixé à une laisse qu’on fait tourner.

Les oiseaux de proie ont une grande valeur. La loi salique déclare qui si quelqu’un s’est emparé d’un autour, il est frappé d’une amende de trois sous ; si l’oiseau est sur la perche, l’amende s’élève à quinze sous ; s’il se trouve dans une pièce fermée à clé, l’amende atteint la somme importante de quarante-cinq sous. La loi Burgonde va plus loin […] laissant l’oiseau manger six onces de chaire sur la poitrine du voleur, à moins qu’il ne préfère payer six sous […] en plus des deux sous d’amande. […] Les hommes sont donc attachés à leurs oiseaux de proie qui constituent des cadeaux appréciés. […]

 

          La volerie prend donc au Moyen Age une grande importante. Et bien des gens témoignent de la même passion qu’Avitus au V° siècle : « que dire de sa passion pour les oiseaux dont la  nature à fait des êtres de proie pour leur semblables ? Qui les dresse plus facilement que  lui aux diverses manières d’engager le combat dans les nuées ? Grâce à l’oiseau il triomphe des oiseaux et la serre combative, emportés dans les airs par l’aile rapide, ne lutte pour personne mieux qui pour lui. »

 

          Aujourd’hui encore, la chasse ainsi est pratiquée par des passionnés d’oiseaux et de chasse « naturelle ». Le dressage moins cruel qu’à l’époque prend en compte l’amour de l’oiseau mais aussi son respect. Car si le fauconnier respecte son oiseau, s’il l’aime, alors la récompense n’en sera que plus belle.

 

Pour plus d'information sur les oiseaux, cliquez sur les noms (lien de www.oiseaux.net)

Publié dans Le Moyen Age

Commenter cet article

paece 01/03/2014 20:27

Tu as trooop raison kikou Peace :* ;;) <3

kikou 01/03/2014 20:26

JE KIFFF TROOOP CE TEXTE TROPPP MAGNIFK BISOU :**** Kissss ;;) :* <3

kikou 01/03/2014 20:25

jE KIFFE CE TEXTE TROOOOOOOOOP MAGNIFIKE :****** KISS A VOU ;;) <3 :*

PEACe 01/03/2014 20:28

tu as trooooop raison kikou !!!!!!!!! PEACE :* ;;) <3

Knorra 17/04/2012 13:25


Moi aussi j'adore les rapaces. Je les trouve vraiment superbes.


J'en profite pour te souhaiter un Bon Anniversaire.


Et bravo pour le cadeau que tu as reçu pour le week-end sur l'approche de la fauconnerie. c'est trop génial. Tu vas avoir des sensations de oufffff.


Tu racontes ! Tu racontes ! Tu racontes ! Viiiiiiiiiiiiiiiiiite

p'tite môman :0059: 10/04/2012 08:38


ainsi donc notre gentille Blanche va devenir Maitre-Fauconnier...


j'espère que tu nous racontera tes explois et que nous auront de belles images à regarder.....


bizzzzzzzzzz

Blanche 10/04/2012 19:01



Et oui ! Tient Knorra t'aurai parlé que ça ne m'étonnerai pas :)


Et oui ! Je raconterai tout et j'espère avoir des photos (les familles sont invités à la fin du stage pour prendre des photos :) )
Gros bisous