J'ai survécu à Mornas !

Publié le par Blanche

Samedi midi, les sacs chargés dans la voiture de Carole (ma tante), nous partons pour La Terrasse sur Dorlay afin de nous rendre chez nos chauffeurs ! Nous ne connaissons pas la route mais munis de deux itinéraires (celui de Claude et celui de l'ordinateur), nous voilà en chemin vers ce qui sera un retour au Moyen-Age complet ! (vous comprendrez pourquoi en lisant la suite ! ).

         Comme à notre habitude, nous arrivons en avance chez Claude et Sébastien. Mais là, ce n'est pas de l'avance, c'est…carrément une heure d'avance ! On a fait fort, je l'avoue ! Maintenant on sait qu'on met qu'une heure pour aller chez eux !

Donc, on se retrouve chez les garçons avec la nièce de Seb (Mélanie), une petite puce. Nous regardons manger Claude et Mélanie ! Oui oui, on avait BEAUCOUP d'avance ! Désolé Claude. Ca se reproduira pas, c'est promis !

Donc, ensuite, nous avons décidé de charger la voiture ! Une fois tout les sac dans la rue, une constatation évidente…Comment on va tout faire rentrer dans la voiture ? On est cinq dedans et il y a vraiment beaucoup de chose ! Carole, en vrai fée du rangement, entreprend ce dur travail ! Mais elle finit par y arriver ! Bilan des opérations, nous aurons des peaux de mouton sous les fesses, des sacs sur les genoux, mon panier, les sacs de couchage (enfin le mien), les cubis et puis je crois que c'est tout ! Et ben ! Ca promet !

         Sur ce, Seb arrive. Nous pouvons partir dès qu'il sera prêt ! Ce qui est rapide. Nous montons en voiture et je peux vous dire que si nous avions eut un accident, moi qui était au milieux, je n'aurai pas bougé d'un centimètre ! Mais qu'importe, nous tenons !

         Alors en avant !

Nous passons par le Pilas (aïe les virages ! ) mais nous ne sommes pas malades, Seb conduit vraiment très bien ! Ni malade, ni peur ! Ca c'est super cool.

La route se passe, sans incident, dans le calme, ou presque on va dire.

         Et puis nous arrivons à Mornas. Nous avions été prévenu que ça montait beaucoup, mais une fois que nous voyons de la route la forteresse, c'est le drame !  Non mais vous ne pouvez pas vous imaginer comment c'est haut ! Regardez les photos, on a essayé de montrer la hauteur à plusieurs endroits !

         Nous posons la voiture, nous nous changeons en costume, et Carole et moi prenons nos bagages, ce sera fait pensons nous ! Si nous avions su ! Mais les femmes ne fond rien à vide, c'est connu mdr

Donc là, commence le pire calvaire de toute notre vie ! Une montée terrible, terrifiante, à pieds, sous un soleil de plomb ! Nous commençons et rapidement il s'avère que Carole et moi serions incapables d'aller plus vite que 3 pas à la minute ! Terrifiant ! Le cœur à 200 pulsations minute, les poumons en feu ! On a faillit y laisser notre peau et ça Carole l'a bien sentit, au bord du malaise ! Je vous laisse donc imaginer. Pour ceux qui savent, la montée de la volerie du Forez c'est rien, mais rien du tout du tout ! Enfin bref !

         Nous arrivons ENFIN en haut de cette falaise ! Nous entrons et nous dirigeons vers les tentes de la compagnie. Il fait une chaleur affolante. Tout le monde se tient à l'ombre. Mais heureusement, le mistral souffle ! Fort mais au moins ce n'est pas étouffante comme chaleur.

Nous posons nous affaire, disons bonjour à tout le monde, ou presque je crois, et commencent deux jours ennuyeux à mourir !

         Nous n'avons rien fait, pas d'animation hormis les attaques, le terrain était affreux,  ! Il parait que nous avons vécut le pire !

Vous pensez que je mens ? Que j'en rajoute ? Alors oubliez le confort moderne, prenez un terrain en pente, avec plus de cailloux que sur les murs du château lui même, un trou dans le sol avec des murs en plastique pour toilettes et pas d'eau courante. Mettez un vent pas possible, un orage qui nous est passé dessus et vous aurez des conditions parfaite pour de la reconstitution !

Ca ce sont les conditions matérielles ! Ah, j'allais oublier un truc ! Le terrain était tellement en pente, qu'une fois couchée, on glissait sur nos matelas ! Toutes les heures, on se levait pour tirer les matelas qui prenaie,t la pente ! On a vraiment fait du toboggan ! Impressionnant !

         Donc, nous avons passé deux jours à nous ennuyer ! Tellement que nous avons décidé de démonter à 16h au lieu de 18h ! Tout le monde en avait marre ! Alors imaginez nous pour notre première reconstitution ! Carole en a été refroidit ! Elle ne supporte pas de rien faire ! Alors elle a dit qu'en nuit, c'était finit ! Moi je ne sais pas encore. Je crois que quand je serai mieux intégrée, j'essayerai de nouveau mais pas trop loin si possible !

         Cependant trois choses sont à noter. Tout d'abord deux EXPLOITS ! Carole et moi avons réussit à souffler dans un olifant et à sortir un vrai son ! YOUPI ! On ne pensait jamais y arriver, c'est dingue ! Ensuite, Claude nous a apprit à faire de la lucette avec les doigts ! Et j'ai compris ! C'est simple et rapide ! Maintenant on va faire les deux techniques !

Et le troisième événement, ce sont les moutons ! Vous ne comprenez pas ? Le matin, 7h, nous sommes dans le château, a errer (seule on c'est couché plus tôt que les autres mais on a pas plus dormis je vous l'assure ! ). Et là, nez à nez avec trois moutons qui sont en liberté la nuit ! Trop drôle ! On voulait les faire passer dans les tentes !

On a bien rit ce matin du dimanche. On a faillit renverser un ban, on a regarder et discuter avec un monsieur (jeune homme ? ) qui faisait des pièces d'échec en bois. Il faisait froid ! (et maman qui a dit que ma cape elle me servirai pas ! Vivement que je coupe du polaire ! ).

 

Donc voilà, je vais pas décrire les journées, y'a rien à décrire !

Mais je vais faire un petit bilan des choses.

Je me suis ennuyée c'est un fait. Mais si ça ne me dérange pas plus que cela, c'est la convivialité qui m'a manqué. Je ne suis pas encore intégrée dans la compagnie et je sais que ça prendra du temps. Certaines personnes (adorables au demeurant) font tout pour qu'on se sente bien. Mais d'autre…Bon, on a tous un caractère, mais bon. J'essaie de faire abstraction, mais c'est difficile ! Alors on se concentre sur les "gentils" ! (Je vais pas faire la sadique et dire qui est gentil et pas mais si jamais ils lisent ces lignes ils saurons ce reconnaître je pense ! ).

         Donc voilà, moi je ne lâche pas le morceau !  Je m'accroche en espérant que Viricelle (dimanche 3 Août) ça se passera mieux, sinon je m'accrocherai mais seule je pense lol.

 

Voilà une première expérience pas top, mais quand on commence par le pire, on ne peut que se réjouir pour la suite ! Ca sera que mieux non ?

 

Maintenant, les photos et vidéos !

Ya pas de son sur les vidéos, mais tant pis, vous verrez les paysages lol Parce qu'au départ, y'avait des commentaires mais j'ai pensez que le dimanche soir (en filmant le chant des cigales) que je n'avais pas de micro sur mon APN…Qu'elle gourde mdr !

Ya plus de 100 photos, prenez votre mal en patience ou cliqué dessus pour voir toutes les miniatures !
Courage !

 

 

Publié dans Reconstitution

Commenter cet article

p'tite môman :0059: 30/07/2008 11:13

RRRAAAAAhhhhhh ! la pente...!ben moi j'aurai pas survécu...  :0070:déjà la montée de Provins j'ai eu du mal à m'en remettre, alors là !courage ! les autres seront "sur le plat"