Comment les drapiers ont inventé l'industrie

Publié le par Blanche

Aujourd'hui, un article très intéressant sur l'industrie née au Moyen-Age. Je trouve cela intéressant dans notre société ou l'économie semble se casser la figure...

Seule la prise en compte du processus dans la totalité de ses aspects permet d'en percevoir l'importance dans l'histoire de l'économie occidentale : il s'agit à la fois de la première expérience d'une production de type industriel et de la première forme de production destinée à un marché international unifié. La division du travail est l'aspect le plus frappant de l'organisation de la draperie. Le tisserand, grâce auquel s'opère le passage du fil au tissu, n'est que l'un des travailleurs, que l'extrême spécialisation de son art empêche de contrôler l'ensemble de la filière. Après lui, le foulon, le tondeur et le teinturier interviennent pour donner à la pièce de tissu les qualités qui justifieront un prix élevé sur les marchés internationaux. A l'apogée des productions flamandes ou toscanes, vers 1300, il faudra, pour livrer un produit commercialisable, plus d'une cinquantaine d'opérations différentes, auxquelles participeront presque autant d'ouvriers. L'industrie drapière est une forte consommatrice de main-d'oeuvre, aussi bien féminine que masculine : dans bien des centres, par tradition, c'est à des femmes, bien payées, que l'on confie la tâche délicate d'ourdir une chaîne, qui compte souvent plus de 3 000 fils, et il faut pas moins de six fileuses pour approvisionner en matière première un métier à tisser.

Comment les drapiers ont inventé l'industrie

Très tôt, c'est au marchand, qui portera seul en l'occurrence le nom de drapier, que revient la tâche indispensable de coordination et de contrôle des diverses étapes. Sa présence est d'autant plus essentielle qu'il est le seul à pouvoir assurer l'étape initiale ­ l'acquisition de toisons de laine de haute qualité ­ et l'étape finale ­ la commercialisation de la pièce en foire ou sur une place marchande pourvue du numéraire et des marchandises nécessaires à un retour fructueux du capital engagé. Très tôt, la production drapière est donc liée à une organisation du commerce international qui met en réseau le principal producteur de laines de haute qualité, l'Angleterre, et le principal gisement de marchandises et de liquidités, le bassin méditerranéen. A la charnière des xie et xiie siècles, les foires de Flandre et celles de Champagne sont les lieux où se connectent les différents circuits, permettant la circulation et la concentration des produits de base de l'activité textile.

Comment les drapiers ont inventé l'industrie

Il est difficile d'assigner une cause unique à l'essor de la draperie médiévale à partir du xie siècle. Si le métier à tisser horizontal paraît avoir joué un rôle essentiel dans la définition de nouveaux produits, la constitution de la chaîne de production et son insertion dans un espace commercial sont à la fois facteur et symptôme d'une innovation économique majeure. Il s'agit de la constitution à l'échelle de l'Europe d'un marché unifié et hiérarchisé, capable d'opérer la concentration de matières premières précieuses (laines, teintures, fils d'or et d'argent) et la diffusion de produits à très forte valeur ajoutée, en même temps que d'intégrer, par le jeu d'un salariat et d'une monétarisation beaucoup plus précoces qu'on ne le dit souvent, la vaste population des éleveurs de moutons, des travailleurs de la laine et des innombrables consommateurs d'étoffes et de vêtements.

Comment les drapiers ont inventé l'industrie

Pour en savoir plus : Les drapiers (article et bibliographie de l'Expresse)

Publié dans Le Moyen Age

Commenter cet article

la griffe du loup 24/11/2013 18:54

un coucou du soir . demain c'est taf à 5 h du mat 6 jours cette semaine grrrr et tant de gens en chomage .bises

la griffe du loup 23/11/2013 12:41

comme d'habitude bel article . merci pour tes visites .
puis je te donner un conseil pour ton site
cet article partagé en 3 aurait permis que les personnes reviennent plus souvent et un article trop long n'attire pas le client surtout quand tu le dit .
j’espère ne pas te fâcher .
bises de la griffe